Tourisme, traditions



A seulement 3h15 de Paris en TGV et tout juste 1h15 en avion, Montpellier se trouve aux portes de la capitale. Ville de culture et d’innovation, Montpellier Méditerranée Métropole brille également par son climat, doux et chaleureux. 300 jours d’ensoleillement par an : de quoi mettre son temps à profit pour découvrir les richesses de son littoral et les atouts touristiques de son arrière-pays.

Montpellier

Depuis 25 ans, Montpellier connaît un essor considérable. Tant d’un point de vue économique que démographique, puisque la ville enregistre la plus forte croissance nationale. Avec plus de 258 000 habitants, Montpellier est désormais la 8ème ville la plus peuplée de France.

Une ville millénaire, tournée vers l'avenir

Hétéroclite mais cohérente, Montpellier séduit tant par la beauté moyenâgeuse de son centre-ville que par les structures imaginées par les plus grands architectes internationaux contemporains. La culture y tient une place importante, puisque la Montpellier Méditerranée Métropole organise des festivals de danse, musique, cinéma et théâtre, des expositions d’art telles qu’on les découvre dans les plus grandes villes européennes, la Comédie du Livre ou bien encore la Fête des Vignes.

Une terre d'accueil

Pour tout savoir sur l’histoire du territoire, pour visiter la plus ancienne Ecole de Médecine en activité au monde (elle fût fondée en 1220), pour se tenir informé des événements qui rythment le quotidien, pour découvrir des lieux insolites, les bonnes adresses et les bons plans, contactez l’Office de Tourisme de Montpellier.
Ouvert 7/7 jours, il propose une large palette d’offres : séjour en week-end, location saisonnière, campings, gîtes, hôtels de charme ou de luxe. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.


Le littoral

Montpellier Méditerranée Métropole dispose d’une dizaine de kilomètres de plages naturelles et préservées, d’étangs à la faune et à la flore protégées, du passage de canal "du Rhône à Sète" et d’insolites cabanes de pêcheurs qui dessinent un littoral riche et varié.

Une nature protégée et partagée

Bien loin des plages surpeuplées de la Côte d’Azur, Villeneuve lès Maguelone, façade maritime de Montpellier Méditerranée Métropole, dispose d’une plage sauvage longue de 9 kilomètres. Eloignée de toute voie de circulation, à l’écart des constructions bétonnées, elle est un véritable havre de paix. L’eau de baignade y est de grande qualité, au point de voir flotter, chaque année, le pavillon bleu européen.

Une faune caractéristique

Si votre humeur n’est pas à la baignade, vous pourrez flâner sur les rives préservées de l’étang de l’Arnel ou parmi les cabanes pittoresques de l’étang de Pérols. Sur les chemins qui bordent la lagune, vous découvrirez les oiseaux sauvages qui peuplent les marais et les dunes.
Vous apercevrez également les flamants roses et les taureaux camarguais, si vous faîtes le choix de naviguer sur le Lez ou de longer la Méditerranée sur le canal.


L’arrière-pays

Si le sud du territoire de Montpellier Méditerranée Métropole est l’un des fleurons du tourisme balnéaire, le nord offre un arrière-pays plein de charme et de caractère. Les vignes, les oliviers, la garrigue, et les villages pittoresques où le poids de l’Histoire se fait toujours ressentir, en sont les principales composantes.

Un patrimoine historique

Les communes de Montpellier Méditerranée Métropole offrent, eux aussi, nombre de lieux et de sites caractéristiques : la cathédrale de Villeneuve les Maguelone, les vestiges de la Voie Domitienne, le musée archéologique « Henri Prades », à Lattes, et les merveilles gallo-romaines de Murviel les Montpellier...
Autant de vestiges du passage des Etrusques, des Grecs ou des Romains, sur les chemins de cette Métropole. Nombre de villages tiennent d’ailleurs leurs noms de ces époques lointaines : Cournonterral est clairement relié à Hannibal et à ses éléphants de guerre, tandis que l’étymologie de Juvignac est typiquement romaine.

Des traditions vivaces

Les habitants de Montpellier Méditerranée Métropole partagent le même art de vivre : le sens de la fête, du partage et de l’échange. Des us et coutumes forgés sur des traditions séculaires… mais toujours bien vivantes.
A Cournonterral, la "Fête des Pailhasses" se tient chaque année, le mercredi des Cendres, tandis que la plupart des communes accueillent des courses camarguaises opposant "raseteurs" et taureaux, sans mise à mort de ce dernier. Enfin, le jeu de balle au tambourin, ancêtre de la longue paume et lointain cousin du tennis, se pratique à Cournonsec, Grabels, Lavérune, Pignan et Saint Georges d'Orques. Né il y a plus de 150 ans, ce sport typiquement héraultais compte aujourd’hui plus de 5 000 licenciés à travers toute la France.

Partager ce contenu