Marie Massart, élue nouvelle présidente du Marché d'Intérêt National | Montpellier Méditerranée Métropole

Marie Massart, élue nouvelle présidente du Marché d'Intérêt National

Partager ce contenu


Publié le 23/10/2020

La semaine dernière, s'est tenu le Conseil d'administration d'installation du Marché d'Intérêt National (MIN) de Montpellier Méditerranée Métropole, en présence de Michaël Delafosse, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

A cette occasion, Marie Massart, Adjointe au Maire, Déléguée aux politiques alimentaires et agriculture urbaine, a été élue Présidente du MIN.

Michaël Delafosse, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de la Ville de Montpellier, est le premier Maire à assister à un Conseil d'administration du MIN depuis Georges Frêche, en 1983. Lors de ce CA, Michaël Delafosse a souligné le travail important réalisé par le personnel et les entreprises en période de confinement pour favoriser l'approvisionnement en circuits courts de la population. Enfin, il a rappelé les enjeux de demain liés à l'insertion du MIN dans le quartier mixte de la Restanque et à la logistique du dernier kilomètre dictée par les exigences environnementales de plus en plus prononcées.

« Je suis honorée d’avoir été élue Présidente du MIN. Par cette mission, je veillerai à travailler avec l’ensemble des filières pour conduire une politique de relocalisation maîtrisée partant de la production agricole, de la transformation jusqu’à la valorisation des sous-produits. Nous donnerons comme priorités l’emploi local et la santé en faisant le choix d’une agriculture et d’une logistique respectueuses de l’environnement. » souligne Marie Massart. 

Les nouveaux membres du bureau

  • Marie MASSART
  • Jacky GALABRUN-BOULBES
  • Michel ASLANIAN
  • Roger-Yannick CHARTIER
  • Michaël DELAFOSSE
  • Guy LAURET 

focus sur le min de montpellier
Le MIN de Montpellier est le premier MIN d’une Métropole à distribuer autant de produits locaux (50% de l’activité toutes filières confondues, soit 150 millions d'euros). De plus, c'est le seul MIN en France à disposer d'un Pôle de transformation pour une alimentation saine et locale au service des productions locales (plus d’un million d'euros investi sur les 12 derniers mois). Une innovation qui a vocation à être essaimée sur d’autres territoires.

Depuis début 2020, 3 nouveaux producteurs et 6 nouvelles entreprises se sont implantés sur le MIN, parmi lesquelles, l’association des producteurs d’Occitanie qui approvisionne - depuis le début du confinement - le Secours Populaire en fruits et légumes locaux.