Lutte contre la pollution de l'air et déploiement progressif de la ZFE sur le territoire | Montpellier Méditerranée Métropole

Lutte contre la pollution de l'air et déploiement progressif de la ZFE sur le territoire

Partager ce contenu


Publié le 20/01/2022

Une présentation a eu lieu jeudi 20 janvier 2022 pour établir les actions mises en œuvre afin de lutter contre la pollution de l’air et proposer des solutions en matière de mobilités décarbonées.

Le Maire de Montpellier Michaël Delafosse, Julie Frêche (Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, déléguée au Transport et aux Mobilités actives) et Isabelle Touzard (Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, déléguée à la Transition Écologique et Solidaire, à la Biodiversité, à l'Énergie, à l'Agroécologie et à l'Alimentation) ont présenté le déploiement progressif de la Zone à Faibles Émissions (ZFE) sur le territoire et les actions mises en œuvre par Montpellier Méditerranée Métropole pour lutter contre la pollution de l’air et proposer des solutions en matière de mobilités décarbonées.

Les ZFE sont un dispositif national obligatoire créé par la loi LOM (Loi d’Orientation des Mobilités) votée en 2019.

Initialement, 12 Métropoles en France étaient concernées. En 2021, avec la loi Climat et résilience, le principe des ZFE a été élargi à 35 agglomérations en France. Les ZFE sont destinées à protéger les populations dans les zones denses les plus polluées en définissant un périmètre à l’intérieur duquel la circulation des véhicules les plus polluants est limitée ou interdite sur des plages horaires déterminées.

Tous les véhicules, qu’ils soient professionnels ou particuliers, sont concernés, que ce soient les deux-roues motorisés, les voitures, les utilitaires, les bus, les camions et les poids lourds.


Depuis notre élection en juin 2020, nous avons fait de la transition écologique et solidaire notre priorité. La lutte contre le changement climatique et la pollution passe par des choix ambitieux et courageux que nous mettons en œuvre.

Beaucoup d’actions ont déjà été engagées par la Métropole pour proposer des solutions alternatives à la voiture individuelle comme la gratuité des transports en commun, la construction de la ligne 5 de tramway ainsi que celle de 5 lignes de BusTram (bus à haut niveau de service), l’aménagement d’un réseau express vélo...

Au 1er juillet 2022 débutera une nouvelle étape majeure avec la mise en place d’une Zone à Faibles Emissions (ZFE). Les ZFE sont un dispositif national obligatoire créé par la loi d’orientation des Mobilités (LOM) votée en 2019. Initialement 12 métropoles en France étaient concernées. En 2021, avec la loi Climat et Résilience, le principe des ZFE a été élargi à 35 agglomérations. Elles limiteront progressivement la circulation des véhicules polluants.

Chaque année, on dénombre en France plus de 40 000 décès liés à la pollution atmosphérique. Il faut agir. La ZFE de notre métropole a été conçue en plusieurs phases et nous souhaitons vous donner le plus de visibilité possible afin d’anticiper au mieux vos achats de véhicules ou changement d’habitudes. Avec cette ZFE, nous vivrons assurément mieux demain dans un environnement plus sain et plus apaisé ; c’est tout le sens de l’action que nous menons dans notre métropole.

Michaël Delafosse et Julie Frêche.

Tout savoir sur la ZFE