Enfouissement de Lignes à Haute tension



Depuis une dizaine d’années, la Métropole de Montpellier est le bassin urbain qui connaît en France la plus forte croissance démographique.
À partir des années 80, la ville s’est progressivement développée vers l’est avec la création d’importants quartiers où se sont implantés des logements, des entreprises, des pépinières de startup, des établissements d’enseignement supérieur et de santé, des commerces...
Pour améliorer l’environnement et permettre le développement urbain de cette zone, la Métropole a demandé à RTE d’étudier la faisabilité de mise en souterrain de quatre lignes électriques haute-tension.
Après analyse, trois lignes seront mises en souterrain (deux lignes 225 000 volts et une de 63 000 volts), une dernière de 63 000 volts sera entièrement supprimée.

PLANNING DES TRAVAUX PAR SECTEUR

Des travaux d'envergure

Montpellier Méditerranée Métropole a demandé à Réseau de Transport d'Electricité (RTE) d'étudier la mise en souterrain de 4 lignes à haute tension et très haute tension afin d'achever les grands projets d'aménagement des secteurs Port Marianne/Eurêka sur Montpellier et Castelnau-le-Lez.

Ce projet a pour ambition d'améliorer l'environnement paysager depuis l'Autoroute A709, jusqu'au Domaine de Verchant, en passant par les quartiers de Port Marianne (Parc Marianne, République, Hippocrate, clinique du Millénaire, Parcs du Millénaire et Eurêka).

4 lignes électriques aériennes, soit 12,8 km de linéaire, sont concernées par le projet d’enfouissement à l’Est de Montpellier.

Le montant de cette opération est évalué à 18,6 M€, dont 13,6 M€ financés par Montpellier Méditerranée Métropole et la Ville de Montpellier.

"Cette opération d'enfouissement de lignes à haute tension participera à une meilleure qualité paysagère, en libérant des terrains constructibles qui permettront d'accueillir des 195 000 m2 d'activités et 2600 logements supplémentaires," soulinge Philippe Saurel,
Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

plan enfouissement lignes à haute tensionLe périmètre de l'opération

Réseau de Transport d'Électricité (RTE), le maître d'ouvrage du projet

Une première convention d'études avec Réseau de Transport d'Electricité (RTE) a été approuvée par le Conseil de Métropole du 18 mars 2011 afin d'étudier la mise en souterrain et la dépose des lignes électriques aériennes faisant partie du Réseau Public de Transport situées à l'Est de Montpellier, entre le secteur Eurêka / Mermoz sur Castelnau-le-Lez et l'autoroute A9 sur Montpellier.

Parallèlement, la Ville et la Métropole de Montpellier, en collaboration avec les sociétés d'aménagement SERM et SA3M, ont mené des études pour optimiser leurs projets d'aménagement sur la totalité du vaste périmètre concerné, en tenant compte de la perspective de l'enfouissement des lignes à haute tension.
Les procédures d'autorisation administratives ont été obtenues et une DUP n'a pas été nécessaire, la majeure partie de l'enfouissement se faisant sous domaine public ou à l'amiable.

Des enjeux majeurs au regard du projet de développement urbain de la Métropole
Montpellier est une agglomération atypique avec une croissance démographique parmi les plus fortes d'Europe. Le Schéma de Cohérence Territoriale de Montpellier Méditerranée Métropole, approuvé en 2006, a montré la nécessité d'accompagner cette croissance tout en veillant à limiter la consommation d'espaces naturels et agricoles.

Il en ressort trois orientations essentielles :

  • Produire des logements en nombre suffisant, ce qui se traduit dans le Programme Local de l'Habitat, approuvé en 2013, par un objectif de production de 5000 logements neufs par an,
  • Privilégier les opérations de renouvellement urbain permettant de reconquérir les dents creuses,
  • Permettre la création d'emplois et l'implantation d'entreprises au cœur du territoire, desservies le plus possible par le réseau de transports existants.

L'ambition de Montpellier est d'être une référence en matière de développement durable du territoire. Cette opération d'enfouissement de lignes à haute tension participe de ces trois objectifs majeurs en permettant une meilleure qualité paysagère et en libérant des terrains constructibles qui permettront d'accueillir des 195 000 m2 d'activités et 2600 logements supplémentaires.

Partager ce contenu