Découverte



Encadrée par la Montagne Noire et les Cévennes, au pied de ce vaste amphithéâtre s'ouvrant sur la Mer Méditerranée, Montpellier Méditerranée Métropole a toujours été un lieu de passage et un carrefour qui a forgé son développement et qui en a fait, par la volonté des hommes qui l'ont façonnée, une capitale européenne attractive.

Une situation exceptionnelle

Montpellier est située dans la plaine du Bas-Languedoc, à une dizaine de kilomètres de la Mer Méditerranée. Elle jouit d'une situation exceptionnelle, le long d'un axe de communication majeur utilisé dès l'Antiquité (la Via Domitia - Voie Domitienne), matérialisé par la liaison fluviale Canal du Midi - Canal du Rhône à Sète, occupé aujourd'hui par la voie de chemin de fer, et l'autouroute A9, qui relie le sud de l'Espagne au Danemark et à l'est de l'Europe.
Irrigué par deux fleuves côtiers la Mosson et le Lez, le territoire est dominé au nord par le Pic Saint-Loup (656 m), à l'ouest par les collines de la Moure (325 m), et se prolonge à l'est vers la Petite Camargue. Le littoral, autrefois marécageux et infesté de moustiques, parsemé d'étangs (les "graus") dont ceux de l'Arnel, du Prévost, du Méjean et de Pérols, est aujourd'hui largement urbanisé et concentre de nombreuses activités touristiques.

Un territoire attractif

Occupé depuis l'Antiquité, le territoire de Montpellier Méditerranée Métropole s'est d'abord développé autour du port de Lattes (Lattara, dont le site archéologique est aujourd'hui mis en valeur par Montpellier Méditerranée Métropole), cité portuaire de première importance jusqu'au Vème siècle. L'influence des évêques de Villeneuve, dont le site a pourtant été détruit à plusieurs reprises au Moyen-Âge, puis des comtes de Mauguio, seront déterminantes dans l'histoire du développement de la ville centre de la Métropole, Montpellier, qui étendra son influence bien au-delà des limites de l'intercommunalité.

Née après ses voisines Béziers, Nîmes ou Narbonne, Montpellier devient rapidement un important centre économique, culturel et universitaire, puis administratif. Héritée d'une riche histoire, Montpellier "la belle endormie" est une ville moyenne au début des années 1960 quand elle doit faire face à l'arrivée massive des rapatriés et migrants venus d'Afrique du Nord. Maire de la ville-centre durant 5 mandats consécutifs, président du District puis de l'Agglomération jusqu'en 2010, Georges Frêche fait alors de Montpellier et de son agglomération un territoire à nouveau attractif, dynamique, qui attire près de 1000 nouveaux habitants chaque année, soit la plus forte augmentation démographique de France de ces 20 dernières années.

Aujourd'hui, forte de ses 29 000 entreprises, de ses 60 000 étudiants, de ses Pôles d'excellence dans les domaines de la santé, de l'eau, de l'agronomie ou des technologies de pointe, Montpellier Méditerranée Métropole conforte ses atouts en développant des accords de coopération avec la Chine, le Brésil ou les Etats-Unis, et reste, avec son climat privilégié, parmi les destinations préférées des Français !

Partager ce contenu