Pôle Autonomie Santé



En complément au Pôle Régional de Gérontologie, la commune de Lattes développe un projet ambitieux : le Pôle Autonomie Santé. Cette structure, expérimentale, répond aux besoins de personnes souffrant d’une perte d’autonomie. Pour ce faire, elle propose des solutions favorisant le maintien à domicile, dans un environnement familier et non-stigmatisant.

Pôle régional de gérontologie

L’axe central du projet concerne l’ensemble des aides techniques susceptibles d’assister le patient en perte d’autonomie et, plus largement, les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Le but étant clairement d’introduire de la cohérence dans l’ensemble du processus : de la conception de ces outils jusqu’à leur utilisation, en passant par leur développement et leur commercialisation.

Une offre complète

Concrètement, le Pôle Autonomie Santé sera composé de plusieurs entités, toutes spécifiques :

• "La maison de l’autonomie" qui abritera :
> "L’Étape", lieu d’information et de conseil sur les aides techniques (démonstrations, préconisation, évaluation) auprès des personnes âgées et handicapées ;
> "L’Espace de formation", dédié à la professionnalisation des métiers de l’aide à la personne et à la bonne utilisation des aides technologiques ;
> un "appartement témoin" voué à la domotique et aux TIC, en lien avec les entreprises ;
> de l’immobilier d’entreprise dédié au secteur des aides techniques ;

• une zone d’activités centrée sur les technologies de la santé et du maintien à domicile ;
• du logement social adaptable ;
• du logement résidentiel ;
• un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, et d’accueil de jour pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ;
• d’autres établissements de services et de soins.

Un lieu de vie et d'activités

Totalement intégré au projet EcoCité, le Pôle Autonomie Santé participe à ce nouveau modèle d’urbanisme durable, novateur et ambitieux, porté par Montpellier Agglomération.
Desservi par la ligne 3 du tramway et situé à une dizaine de minutes de l’aéroport, de la future gare TGV, du Parc des Expositions, mais également du centre-ville de Montpellier, l’établissement, aménagé sur 18 hectares, deviendra rapidement un lieu de vie et d’activités indissociable de ce nouveau quartier.
Sa contribution à la métropole montpelliéraine sera également économique, puisque nombre d’emplois seront créés dans les filières de l’autonomie de la santé et du bien vieillir.

Un champ de développement économique

Enfin, la recherche, puis l’industrialisation des aides techniques et technologiques restent l’un des objectifs majeurs du Pôle, qu’elles concernent la personne elle-même ou son environnement, qu’elles soient de base (verre adapté, canne, loupe, fauteuil…) ou de haute technologie (informatique, électronique, robotique…).
A ce jour, aucun lieu ne permet aux entrepreneurs de côtoyer les chercheurs et de bénéficier d’expérimentations opérationnelles.
C’est pourquoi le Pôle Autonomie Santé constitue un champ de développement économique à forte valeur ajoutée. Il s’appuiera sur les atouts de la métropole montpelliéraine, mondialement reconnue en terme de santé.

Partager ce contenu