Eau



Montpellier Méditerranée Métropole développe une stratégie globale et ambitieuse permettant une gestion équilibrée de la ressource en eau. Son champ d'action porte sur la quasi-totalité du cycle de l'eau : depuis l'approvisionnement en eau potable et en eau brute jusqu'au traitement des eaux usées, en passant par la lutte contre les inondations.

Cycle de l'eau, mode d'emploi

Garantir une eau de qualité pour tous

La stratégie de Montpellier Méditerranée Métropole, dans le domaine de l’eau, lui permet de satisfaire les besoins quotidiens des habitants. Toutefois, la source du Lez, qui assure l’alimentation en eau potable de plus de la moitié de la population, n’est pas intarissable.

Consciente de son évolution démographique, Montpellier Méditerranée Métropole s’est dotée d’un Schéma Directeur de l’Eau potable jusqu’en 2030, en adéquation avec son Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT). Ce qui permettra d’anticiper les futurs besoins en consommation d’eau potable.

Traiter les eaux usées et préserver le milieu naturel

Pour faire face au développement de son territoire et protéger l’environnement naturel, Montpellier Méditerranée Métropole a mis en œuvre, dès 2004, un Schéma Directeur d’Assainissement, afin de moderniser les réseaux d’eaux usées.

La station d’épuration Maera, équipement phare de la Métropole, permet de rejeter des eaux épurées à 95 % à 11 kilomètres des côtes.

A l’horizon 2015, 12 stations d’épuration intercommunales performantes auront remplacé les 27 initiales, obsolètes, pour la plupart.

Lutter contre les inondations et assurer la sécurité

Afin de prévenir les risques et ainsi assurer la qualité de vie de plusieurs centaines de personnes, un chantier colossal, l’un des plus importants de France depuis 15 ans, a été mené sur la Basse vallée du Lez, de 2007 à 2014, pour protéger les habitants et les activités situés en zone inondable.

Des aménagements sont maintenant à l'étude sur la vallée de la Mosson.


Partager ce contenu