"Jean-Michel Meurice, parcours : 1956-2018", la nouvelle exposition du musée Fabre


Publié le 12/02/2018

DU 27 JANVIER 2018 AU 29 AVRIL 2018
Musée Fabre - Galeries Contemporaines
Tous les jours de 10h à 18h, sauf le lundi.

En ce début d'année 2018, le musée Fabre rend hommage à Jean-Michel Meurice, personnalité atypique, à la fois réalisateur de films et de documentaires, mais aussi l'un des acteurs majeurs du renouveau de la peinture en France dans les années 1960.

Une quarantaine d'œuvres sont exposées à travers cinq décennies de peinture jusqu'au 29 avril 2018.

Son œuvre colorée et abstraite est nourrie par de nombreuses références empruntées au vocabulaire des arts décoratifs (la tapisserie, les ornements d'Asie centrale...) et aussi à la peinture de la première moitié du XXème siècle (Edouard Vuillard, Henri Matisse...).
Les couleurs audacieuses qu'il emploie témoignent de son intérêt pour la lumière électrique des téléviseurs : l'artiste n'hésite pas à peindre avec des matériaux contemporains (aérosols) et sur des supports tout aussi étonnants (vinyle, rhodoïd, aluminium...).

Bernard TRAVIER, Vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole, délégué à la Culture, Michel HILAIRE, Conservateur général, Directeur du musée Fabre, Stanislas COLODIET, Conservateur du patrimoine du musée, en présence de l'artiste, ont présenté l'exposition hommage "Jean-Michel Meurice, Parcours : 1956-2018".

Le peintre et réalisateur Jean-Michel Meurice a toute sa place au musée Fabre, d'abord par la richesse et la diversité de son travail, préoccupé, comme beaucoup d'artistes de sa génération par les questions de renouveau de la peinture et des pratiques artistiques, mais aussi par ses liens étroits d'amitié qu'il entretient avec les peintres présents dans la collection du musée.

Jean-Michel Meurice, un artiste atypique

Jean-Michel Meurice est né à Lille en 1938. Il est diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Saint Luc à Tournai en Belgique. Alors qu'il est mobilisé en Algérie (entre 1959 et 1962), il peint la pelliculend'un film. Cet acte devient la pierre angulaire de sa carrière de peintre et de réalisateur.

A son actif, Jean-Michel Meurice a réalisé plus de 150 documentaires dont de nombreux sur la peinture (Simon Hantaï, Pierre Soulages, Caravage) et fait partie des fondateurs de la chaine télévisée Arte dont il participe à la préfiguration en 1986 avec Georges Duby.

En parallèle, il pratique la peinture avec le même enthousiasme. Son esthétique se nourrit de nombreux voyages qu'il a effectués. Ses œuvres sont conservées dans les plus grands musées français (Centre Pompidou, Musée d'art moderne de la ville de Paris, musée des arts décoratifs, Musée Picasso d'Antibes) et à l'international (musée de Saint Louis - USA, Museum of modern art de Gunma - Japon, Australian National Gallery - Australie).

Jean-Michel Meurice dévoile pour la première fois ses « vérités successives » dans un grand entretien avec Maurice Fréchuret. Cet échange passionnant et inédit est suivi d'écrits de l'artiste et illustré de nombreuses photos d'archive.
Plein cadre - Jean-Michel Meurice. Entretien avec Maurice Fréchuret, à paraître aux éditions Beaux-art le 14 février 2018.

En savoir plus sur le site du Musée Fabre

Partager ce contenu