Décision du Conseil d'État sur le contournement ouest de Montpellier : une avancée décisive pour un projet indispensable | Montpellier Méditerranée Métropole

Décision du Conseil d'État sur le contournement ouest de Montpellier : une avancée décisive pour un projet indispensable

Partager ce contenu


Publié le 21/01/2022

Michaël Delafosse, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole, se félicite vivement de l’avis rendu aujourd’hui par la plus haute juridiction administrative française, le Conseil d’État, sur le projet de décret rédigé par le Gouvernement pour définir les conditions de réalisation du Contournement Ouest de Montpellier (COM).

"Conformément à l’engagement pris par le Premier Ministre le 5 novembre dernier à l’Hôtel de Ville de Montpellier, l’intégralité de cette infrastructure sera bien réalisée dans le cadre d’un adossement à la concession détenue par les Autoroutes du Sud de la France (ASF).

Cela signifie très concrètement que sa construction n’impactera aucunement les finances publiques et que son utilisation sera gratuite pour les usagers.

Cet avis du Conseil d’État représente donc une avancée historique dans ce dossier enlisé depuis le milieu des années 90. Depuis plusieurs mois, grâce à la volonté commune des collectivités locales (Métropole, Département, Région) et du Gouvernement, un important travail a ainsi été réalisé afin de permettre la validation juridique et administrative de ce scénario.

Cette décision marque le véritable coup d’envoi de la réalisation concrète de ce projet. Montpellier et sa Métropole disposeront enfin dans les prochaines années d’un contournement routier digne de ce nom. Un habitant de Clermont-Ferrand se rendant à Perpignan pourra enfin passer d’une autoroute à une autre sans se perdre dans d’interminables bouchons. Le trafic de transit et d’échange sera ainsi détourné des axes pénétrants de la ville centre, l’avenue de la Liberté au premier chef. Pour les riverains, c’est une amélioration de leur quotidien et de la qualité de l’air qui se profile. Pour les habitants de la Métropole, qui n’ont eu d’autre choix que de prendre leur véhicule pour se rendre à leur travail, ce sera chaque jour un gain de temps précieux.

Terminer le contournement de Montpellier dans les prochaines années nous permettra de finaliser en parallèle notre système de mobilités décarbonées extrêmement ambitieux (5 lignes de tram, 5 lignes de Bustram, modes actifs…). Nous investirons à l’horizon 2026 près d’un milliard d’euros sur ces modes de transports non polluants."

Un autre grand dossier structurant pour notre territoire, lui aussi à l'arrêt depuis longtemps, va connaître ce samedi en présence de Carole Delga, Présidente de Région et Jean Castex, Premier Ministre une avancée majeure : la ligne nouvelle Montpellier - Perpignan (LNMP). Je serai à leurs côtés à Narbonne pour signer le protocole d'intention de financement pour la réalisation de la première phase de la LNMP et du protocole d'accord sur l'avenir des lignes de desserte fine du territoire".

Michaël Delafosse.