Le Programme Local de l'Habitat (PLH)



La Métropole est marquée par une dynamique démographique soutenue avec, selon l'Insee, un taux de croissance projeté à 1,34 % par an à l'horizon 2025... Cela nécessite de créer toujours plus de logements, dans un contexte de forte demande locative sociale (avec en moyenne huit demandes pour une attribution), d'une réelle diversité des besoins et des parcours résidentiels. Ce marché est particulièrement tendu et même inaccessible pour une part importante des ménages.
Depuis de nombreuses années, la Métropole mène une politique volontariste pour développer des logements pour tous. Avec le nouveau Programme Local de l'Habitat 2019-2024 (PLH), il s'agit de répondre à l'ensemble des besoins tout en se conformant aux exigences de la loi.

Logements et rénovation

Le PLH 2019-2024 est un projet commun qui a été élaboré pas à pas, en concertation avec les différents acteurs et les 31 communes de la Métropole, après un état des lieux du logement sur le territoire. Il prévoit des logements locatifs pour les foyers à bas revenus ou les personnes fragiles et 6 % de prêt social location-accession (PSLA). Parallèlement, la Métropole aide les propriétaires âgés ou handicapés à rénover leurs logements afin de les maintenir à domicile. Elle mène des actions pour l'amélioration thermique du bâti ancien, la production de logements sociaux conventionnés et la lutte contre l'habitat indigne.

Logement : la Métropole à vos côtés

Notre territoire est l'un des plus dynamiques en matière de construction de logements. Dans le même temps, plus de 8 000 habitants supplémentaires
sont comptabilisés chaque année. Grâce au nouveau Programme Local de l'Habitat – PLH 2019-2024 – mis en place par la Métropole et concerté avec
les 31 communes, la production de logements est planifiée en répondant à la diversité des besoins (locatif social, accession abordable, libre, étudiants, seniors, spécifique...). 5 000 à 5 400 logements seront mis en chantier chaque année jusqu'en 2024. La moitié d'entre eux seront construits dans les villes et villages, l'autre moitié à Montpellier, en veillant bien à répondre à l'ensemble des besoins en logement. Si les grues des constructions ponctuent l'horizon montpelliérain, de nombreuses rénovations thermiques sont également menées et les chercheurs se penchent sur l'habitat de demain toujours plus économe en énergie.

L'habitat se construit

Le nouveau Programme Local de l’Habitat – PLH 2019-2024 – est un document stratégique qui définit la politique de l'habitat. La Métropole et ses partenaires prévoient notamment la construction de 5 000 à 5 400 logements par an.

Une grue

5 000 à 5 400

logements par an

Tel est l’objectif du Programme Local de l’Habitat – PLH – afin de répondre aux besoins générés par ’évolution démographique du territoire (+1,34 %/an) et au nécessaire renouvellement du parc de logements. 50 % seront construits sur la ville de Montpellier.

Une tirelire

36 %

de logements en locatif social parmi la construction neuve dans certaines communes de la Métropole comme à Baillargues, Castelnau-le-Lez, Jacou, Juvignac, Lattes, Le Crès, Montpellier, Pérols et Saint Jean de Védas. Toutes sont desservies par le réseau armature des transports en commun. Dans les autres communes, 30 % à 33 % de logements locatifs sociaux seront mis en œuvre.

Personne n’est oublié

Seniors

Un couple de personnes agées

105
logements par an. Soit des logements locatifs sociaux et 4 Ehpad qui seront construits ou reconstruits sur la période 2019-2024.

Étudiants

Une tête d'étudiant et sa faluche

720
logements sur la période 2019-2024, soit 120 logements par an.

Publics spécifiques

Un couple de personnes emboîtées comme des puzzles

18
nouvelles structures collectives
d’hébergement ou de logement d’insertion : résidences hôtelières à vocation sociale, pensions de famille, centre d'hébergement et de réinsertion sociale, centre d’accueil des demandeurs d’asile, structures d’hébergement pour personnes SDF, résidences sociales d’accueil généralistes…

Gens du voyage

Une caravanne

4
aires de grand passage
seront réalisées, accompagnées
de aires d’accueil
permanent
et 12 habitats adaptés
à Pignan grâce à la transformation des « terrains familiaux ».

Réhabilitation et rénovation urbaines

1 350
logements sont à réhabiliter d’ici 2023, dans le cadre
du programme Rénover pour un habitat durable et solidaire.
1 230 logements appartiennent à des propriétaires occupants
et 120 sont des logements locatifs.

Des immeubles

4 190
logements seront rénovés dans le cadre de
l’Anru Mosson et Cévennes.

Partager ce contenu